Le Brain Gym propose une série de mouvements et dessins visant à l’amélioration des capacités de chacun. Il est utilisé dans différents cas : en prévention et lorsqu’il y a une difficulté d’apprentissage.

Comprendre le Brain gym

Mis au point dans les années 70 par le Dr. Paul Dennison, le Brain Gym part du  principe que le cerveau est divisé en deux parties traitant  des informations « intellectuelles » spécifiques. Ainsi, le côté gauche du cerveau traite les informations de type logique, mathématique, analytique, le droit s’occupe des informations de type créatives, langagières, intuitives… La plupart du temps, nous devons faire appel à des connaissances appartenant aux deux côtés, c’est pourquoi, entre ces parties, se trouve ce que l’on appelle « le corps calleux » qui sert de lien et leur permet de travailler simultanément.

Dans certains cas, cette liaison ne se fait pas ou difficilement, ce qui rend la compréhension plus laborieuse. En effet, lorsque le cerveau traite les informations partie par partie, il ne peut analyser  les données dans leur ensemble.

À travers des exercices physiques et des dessins, le Brain Gym permet aux deux côtés du cerveau de travailler en synergie  Ainsi, l’enfant assimile son apprentissage de manière plus aisée, ce qui lui permet d’être curieux et d’avancer sans peur.